ECONOMIE ET BUSINESS  |    

La négociation des contrats miniers et pétroliers au centre d’un atelier à N’Djaména

Par APA - 07/04/2017

Un document sera adopté à l’issue des trois jours de travaux qui regroupent des experts venus de cinq pays à savoir la Guinée Equatoriale, le Niger, le Malawi, le Congo et le Tchad

 

Le ministère des Mines, de la Géologie et des Carrières du Tchad, en partenariat avec le centre africain de développement minier organise ce jeudi à N’Djaména, un atelier pour renforcer les capacités des acteurs de la société civile et ceux des grandes institutions dans le domaine de négociation des contrats miniers et pétroliers.

Les assises regroupent des experts venus de cinq pays à savoir la Guinée Equatoriale, le Niger, le Malawi, le Congo et le Tchad.

Au cours de la rencontre, les participants se focalisent sur la négociation des contrats pour que les pays africains puissent tirer des bénéfices sur l’exploitation des ressources minières et énergétiques.

Le chef de bureau d’appui au secrétariat conjoint auprès de la commission de l’Union africaine, Souad Aden Osman, déclare que ce projet a vu le jour grâce aux efforts conjugués des chefs d’Etat africains.

«La vision minière africaine est un outil façonné en 2009 par les chefs d’Etat africains pour permettre que l’extraction des ressources minières africaines serve de levier à un développement durable et inclusif», rappelle Souad Aden Osman.

 


© Droits reservés
Le ministre tchadien des Mines, de la Géologie et des Carrières, David Houdeingar, estimé que ce projet va booster l’économie du Tchad, relevant que ce projet constitue le cadre approprié qui permettra au pays, grâce à l’apport financier et technique des Nations unies, de former des experts nationaux dans les négociations de contrats miniers et pétroliers ainsi que conventions minières.

D’après David Houdeinga, bien qu’exploré le sous sol tchadien regorge des ressources minérales considérables tels que des métaux précieux et usuels comme l’or, l’argent, le platine, le fer, manganèse, entre autres, ou des matières radioactives tel que l’uranium.

Un document sera adopté à l’issue des trois jours de travaux qui regroupent des experts et autres acteurs du secteur minier pour permettre à l’Afrique de tirer bénéfices de l’exploitation des ressources minières et énergétiques.
 
MOTS CLES :  Tchad   Afrique   Pétrole   Négociation   Contrats 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués