NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |     MINUSMA & BARKHANE  |       |    

Recrudescence de l’insécurité au Tchad : Le Premier ministre invite les forces de l’ordre à redoubler de vigilance

Par APA - 05/04/2017

Albert Pahimi Padacké s'exprimait ainsi mardi 04 avril 2017, au cours d'une réunion de crise qu'il présidait dans son cabinet

 

Présidant mardi soir une réunion de crise à son cabinet, le chef du gouvernement a rappelé qu’en une semaine, la capitale tchadienne a enregistré une quinzaine de personnes tuées.

Il a par ailleurs déclaré avoir constaté que des actes d’enlèvement de personne contre paiement de rançon, le phénomène de coupeurs de routes, les conflits agriculteurs-éleveurs, le braconnage et autres cas criminels soient devenus fréquents à l’intérieur du pays.

Albert Pahimi Padacké regrette aussi que, même dans la capitale N’Djaména, des atteintes à la vie et à l’intégrité physique des personnes et des biens se multiplient.

«La succession d’actes criminels ces derniers jours à N’Djaména ne doit laisser personne indifférent. Car sans sécurité, il n’y a pas de projet de développement viable. Cette situation a besoin d’un engagement collectif responsable et pleinement assumé dans la discipline par toutes les forces de défense et de sécurité», souligne le Premier ministre tchadien.

 


© Droits reservés
Albert Pahimi Padacké, premier Ministre Tchadien
Parfois, l’insécurité est causée par les militaires eux-mêmes, se désole le Premier ministre tchadien estimant que les responsables des forces de défense et de sécurité devraient combattre au sein de leurs différentes formations et unités le laxisme dans l’application des sanctions.

«Vous devriez conjuguer vos efforts, car il n’y a pas d’alternative à l’union, à la discipline et à la synergie d’actions dans le travail pour faire face efficacement à ces phénomènes qui se présentent comme de nouveaux défis et qui appellent à apporter impérativement des réponses efficaces», déclare Albert Pahimi Padacké.

Le chef du gouvernement tchadien a conclu son appel en exhortant les responsables des forces de défense et de sécurité à l’efficacité surtout à avoir l’esprit d’anticipation et de réactivité.

La situation devient grave dit-il, insistant que s’il y a collusion ou négligence au sein des forces de défense et de sécurité, les responsables doivent sévir pour sanctionner.
 
MOTS CLES :  Réunion   Primature   Albert Pahimi Padacké   Tchad   Crise   Insécurité 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués