NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |     MINUSMA & BARKHANE  |       |    

Inauguration du premier poste de sécurité fluvial entre le Tchad et le Cameroun

Par APA - 10/03/2017

360 policiers Tchadiens ont été formés et équipés pour assurer la sécurité tout le long de cette frontière fluviale entre les deux pays, a -t-on appris jeudi de sources sécuritaires

 

Le Tchad et le Cameroun ont une longue frontière fluviale à travers les fleuves Logone et Chari. Les policiers, dotés des bateaux motorisés, vont contrôler huit postes de sécurité installés depuis Bongor (au sud) en passant par N’Djaména pour atteindre le lac Tchad.

Le poste de police nautique est financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’ONG COGINTA, spécialisée dans les réformes policières et la sécurité

Le directeur de COGINTA, M. Sébastien Gouraud indique que, la maitrise des frontières du Tchad est devenue un enjeu national et de stabilité régionale.

«Les activités terroristes de Boko Haram au Nigéria, au Cameroun, au Niger et sur le territoire tchadien, de même que le trafic transfrontalier d’armes, de drogue, de braconnage, d’êtres humains qui affecte les pays du Sahel, nécessite une réponse vigoureuse et sans précédent», ajoute M. Sébastien Gouraud.

 


© Droits reservés
Le ministre tchadien de la sécurité publique et de l’immigration, Ahmat Mahamat Bachir déclare aussi que, la maitrise des frontières fluviales et lacustres est un enjeu majeur pour la sécurité intérieure du Tchad.

‘’Au cours des dernières années, l’activité de l’Etat islamique de l’Afrique de l’Ouest, appelé communément Boko Haram, dans la sous région, a amené les autorités tchadiennes à prendre des décisions drastiques, notamment l’interdiction de toute navigation sur certaines parties des fleuves Chari et Logone qui constituent la frontière entre le Tchad et le Cameroun’ ’ déclare le ministre Ahmat Mahamat Bachir.

C’est dans cette perspective, a-t-il ajouté, que l’Etat tchadien, a pris l’initiative de créer la compagnie de sécurité nautique tout en sollicitant l’appui de l’Union européenne pour l’accompagner dans ses efforts.

D’après le ministre tchadien de la sécurité publique et de l’immigration, Ahmat Mahamat Bachir, la compagnie de sécurité nautique a pour mission d’assurer la sécurité des frontières et des usagers le long des fleuves Logone et Chari ainsi que sur le lac Tchad, de lutter contre l’immigration clandestine, le trafic humain, d’armes à feu et de braquage en bande organisée.
 
MOTS CLES :  Tchad   Cameroun   Sécurité   Frontière   Coginta 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués