SOCIéTé  |    

Un appel pour une journée sans téléphone le 2 mars prochain

Par tchadinfos.com/ - 23/02/2017

L’opération de protestation est lancée par le collectif tchadien contre la vie chère, Iyina, ça doit changer, justice ou rien et dynamique citoyenne pour la protection des droits de consommateurs

 

Un regroupement des associations et mouvements citoyens du Tchad appelle les consommateurs à observer une journée sans téléphone le 2 mars prochain de 5H à 18H. Les responsables de cette coalition de circonstance, ont animé une conférence de presse ce mercredi 22 février 2017 dans les locaux de la radio arc en ciel.

Les conférenciers ont évoqué avec les journalistes, les prélèvements abusifs des taxes sur les appels par les téléphonies mobiles. Pour ce regroupement, cela est une escroquerie fiscale des opérateurs de téléphonies mobiles et demandent à tous les usagers de téléphones portables sur toute l’étendue du territoire d’observer une journée de grève en fermant leurs téléphones le jeudi 2 mars de 5 h à 18 heures en guise de protestation.

 


© Droits reservés
Pour eux le droit d’accise est en fait une redevance sur les chiffres d’affaires mensuelle d’une entreprise industrielle ou commerciale. Ainsi donc dans l’esprit de la loi de finances 2017 ce sont les sociétés de téléphonies que sont Airtel, tigo et Salam qui doivent verser à l’état tchadien le taux de 18% sur leur chiffre d’affaire déclaré mensuellement. Mais dans la pratique soutiennent-ils, les trois compagnies de téléphonies mobiles font un prélèvement direct et au quotidien sur les consommateurs qui finalement payent ce droit d’accise de 18% à l‘état en eu lieu et place de ces opérateurs concernés. C’est une aberration, dénoncent-ils, faisant un calcul simple, sur un appel d’une durée de deux minutes passé à Airtel, le coût du droit d’assise s’élève à 23,82% multiplié par le nombre d’appel par jour et par abonnés, cela montre un coût très élevé de bénéfice que des sociétés réalisent, se sont-ils indignés.

L’opération de protestation est lancée par le collectif tchadien contre la vie chère, Iyina, ça doit changer, justice ou rien et dynamique citoyenne pour la protection des droits de consommateurs.
 
MOTS CLES :  Société Civile   Salam   Tigo   Airtel   Téléphone   Tchad 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués