NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |     MINUSMA & BARKHANE  |       |    

La Première dame appelle à une mobilisation générale contre le cancer

Par french.china.org.cn/ - 06/02/2017

Hinda Deby Itno a lancé cet appel à l'occasion de la Journée mondiale contre le cancer, qui s'est célébrée samedi 04 février 2017

 

A l'occasion de la Journée mondiale contre le cancer, célébré samedi, la Première dame du Tchad, Hinda Déby Itno, a appelé le gouvernement, les partenaires de son pays et tous ses compatriotes à se mobiliser contre cette maladie qui est devenue un gros problème de santé publique.

D'après les prédictions de l'Organisation mondiale de la santé, les cas de cancer devraient atteindre 21,7 millions d'ici 2030 à l'échelle mondiale. Au Tchad, les estimations annuelles sont de l'ordre de 6.000 à 7.000 nouveaux cas par an.

"Même si on n'a pas des statistiques actualisées, tout porte à croire que la tendance n'est guère favorable. C'est pourquoi la lutte contre le cancer, sous ses différentes formes, est plus que jamais une urgence absolue et un impératif de premier ordre", a déclaré Mme Hinda Déby Itno.

Selon la Première dame du Tchad, la lutte contre le cancer s'impose aux pouvoirs publics, aux partenaires et à toute la communauté.

"Chacun doit jouer pleinement sa partition pour que la belle symphonie de la lutte contre le cancer soit totale et harmonieuse. C'est en ce sens que se situe toute la pertinence retenue par les Nations unies pour commémorer cette édition de la Journée mondiale de lutte contre le cancer : "nous pouvons, je peux", a-t-elle expliqué.

Elle a salué la dynamique globale de lutte que mènent le gouvernement, ses partenaires et les associations de lutte contre le cancer. "Des efforts considérables sont faits en ce qui concerne la prévention, le diagnostic préventif et l'accès aux soins".

Parmi ces actions, il y a la création, sous l'égide de la Première dame, d'une association "Action tchadienne de lutte contre le cancer", en janvier 2015. Elle est présidée par la députée Aziza Baroud, ancienne ministre de la Santé publique, elle-même atteinte de cancer. "Tout n'est pas rose. Il y a plusieurs anonymes qui nous contactent, mais à qui nous ne pouvons rien apporter car la maladie a déjà atteint un stade irréversible et que nous avons perdus faute de moyens et de temps", explique-t-elle.

Faute de moyens et de temps, le cancer poursuit son avancée au Tchad. La situation est caractérisée par une faible capacité diagnostique des hôpitaux, en l'occurrence les grands hôpitaux nationaux, et une inexistence de la prise en charge thérapeutique, ainsi qu'une faible fonctionnalité du Programme national de lutte contre le cancer. Le pays manque de personnel qualifié. Le seul cancérologue est Dr Ali Garandi qui coordonne le Programme national de lutte contre le cancer. Avec le projet du Centre de cancer, prédispositionné avec le gouvernement tchadien et l'Agence pour l'énergie atomique, des bourses d'études ont été attribuées pour la formation du personnel en Algérie.

Le gouvernement tchadien avait en effet mis en place, en avril 2013, un Programme national de lutte contre le cancer. Mais pour venir à bout de cette lutte, il doit relever le déficit de personnel, logistique et de comportemental.

 


© Droits reservés
Hinda Deby Itno, Première Dame du Tchad
Les structures sanitaires adéquates contre le cancer font en effet défaut au Tchad. A l'Hôpital général de référence national, il existe, depuis plusieurs années, un appareil de dépistage du cancer du sein, mais les femmes ne s'y bousculent pas, faute d'information. Seulement sept à quinze femmes sont reçues par semaine. Si des Tchadiennes étaient obligées d'aller dépenser une fortune au Cameroun, en Côte d'Ivoire, en Afrique du Sud ou en France, pour se faire dépister du cancer, elles ont aujourd'hui la possibilité de le faire sur place, à 15.000 de FCFA (30 dollars) en moyenne.

La situation reste toujours préoccupante, ce qui a amené le gouvernement tchadien à privilégier la coopération sud-sud. Un accord-cadre de coopération en matière sanitaire et un mémorandum d'entente et de coopération dans la lutte contre le cancer ont été ainsi signés, en janvier 2016, respectivement avec le ministère marocain de la Santé et la Fondation Lalla Salma.

Au menu du mémorandum d'entente et de coopération sanitaire signé avec la Fondation Lalla Salma, il y a l'organisation et la promotion des campagnes d'information des populations à risque, la création d'une unité d'oncologie pédiatre à l'Hôpital de la mère et de l'enfant, la mise en place d'un programme de détection du cancer du sein et du col de l'utérus, la formation d'un médecin généraliste en oncologie médicale pendant six mois, la formation d'un gynécologue en chirurgie oncologique pendant trois mois et la formation de dix formateurs en technique de détection précoce, l'assistance technique pour la création d'un centre d'oncologie à N'Djaména et pour le soutien psychologique et social des familles affectées par les cancers, etc.

"Le succès de la lutte contre le cancer nécessite une réelle prise de conscience de la population elle-même. Nous devons tous nous attaquer aux facteurs à risque qui sont nombreux : le tabagisme, l'alcoolisme, l'automédication, l'usage des produits décapants, la persistance de certaines mauvaises habitudes alimentaires, etc. Ces facteurs à risque sont évitables. C'est pourquoi les campagnes d'information, de sensibilisation et de communication sont à cet égard éminemment importante", a précisé Mme Hinda Déby Itno.

Pour la Première dame qui a insisté sur l'urgence de la prise de conscience et l'intérêt des actions concertées et mutualisées afin de mettre 15 millions de ses compatriotes à l'abri de cette terrible maladie, il faut "mettre un point d'honneur sur le dépistage précoce en vue de circonscrire le mal à temps".

Samedi, l'Action tchadienne de lutte contre le cancer a lancé, dans la capitale, une campagne de dépistage précoce du cancer du sein et du col de l'utérus. La campagne cible 2.000 femmes.
 
MOTS CLES :  Tchad   Hinda Deby Itno   Cancer 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués