NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |     MINUSMA & BARKHANE  |       |    

Djimrangar Dadnadji trouve que le Tchad a régressé sur le plan de la démocratie

Par tchadinfos.com/ - 23/01/2017

En estimant que le pays est actuellement à la croisée des chemins, il a demandé aux uns et autres de prendre part dans la lutte actuelle du peuple

 


© Droits reservés
Joseph Djimrangar Dadnadji, président national du parti Cap sûr
À l’occasion de la présentation des vœux aux militants du parti Cap sûr, le président national du parti Joseph Djimrangar Dadnadji a déclaré que le Tchad s’est brutalement retrouvé aujourd’hui à la période des partis uniques de 1962. Le régime, selon lui, multiplie les actes de privatisation des libertés.

Selon le président Joseph Djimrangar Dadnadji, le Tchad a raté toutes les étapes de la démocratie et le bonheur de ses habitants marqués par un système ultra policier. En estimant que le pays est actuellement à la croisée des chemins, il a demandé aux uns et autres de prendre part dans la lutte actuelle du peuple. Il conclut que le terme hors-la-loi utilisé pour combattre les contestateurs est ressorti des placards a cet effet il interpelle la population a restée vigilant.

 

 
MOTS CLES :  Tchad   Djimrangar Dadnadji   Démocratie 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués