SOCIéTé  |    

Religion: un évêque tchadien à la tête de la Conférence Episcopale du Tchad

Par tchadinfos.com/ - 19/01/2017

Monseigneur Edmond Goetbé Djitangar remplace ainsi à ce poste Monseigneur Jean Claude Bouchard évêque de Pala arrivé en fin de mandat

 

Dans un communiqué de presse rendu public ce jeudi après-midi par le secrétaire Général de la Conférence Episcopale du Tchad (C.E.T), son excellence Monseigneur Edmond Goetbé Djitangar, archevêque de N’Djaména a été élu Président de la CET lors de la dernière Conférence Episcopale tenue en décembre dernier par ses frères dans l’épiscopat. Il remplace ainsi monseigneur Jean Claude Bouchard évêque de Pala arrivé en fin de mandat.

Désormais la destinée de l’Église Catholique du Tchad est entre les mains d’un fils du pays. Il s’agit de monseigneur Edmond Goetbé Djitangar, nouvel archevêque de l’archidiocèse de N’Djaména qui aura la lourde responsabilité de conduire les affaires courantes de l’Église du Tchad et de diriger la conférence épiscopale du Tchad. C’est un signe d’une maturité de l’Église Catholique du Tchad qui évolue à merveille. Un pas de plus après avoir obtenu l’accord de Saint-Siège avec le pays qui verra bientôt l’installation du tribunal ecclésiastique qui va résoudre beaucoup de litiges au sein du clergé et la communauté catholique.

 


© Droits reservés
Msg Edmond Goetbé Djitangar, archevêque de N’Djaména élu Président de la CET
Comme il l’a dit à la veille de son installation le 15 octobre dernier dans les colonnes de notre confrère « Le visionnaire » : « Ma charge de pasteur, c’est d’assumer en priorité la croissance harmonieuse du peuple de Dieu qui m’est confié, de le sécuriser et de garder dans la communion les différentes organisations et communautés qui composent l’Église Catholique vivant sur le territoire qui m’est confié ». Aujourd’hui ce territoire est national, donc sa charge pastorale ira au-delà des frontières de la région de N’Djaména. Le désormais ex-évêque de Sarh a la lourde responsabilité de veiller à la communion entre tous les fidèles qui constituent l’Église famille qui est au Tchad.

En tant qu’archevêque métropolitain et de surcroît président de la CET, monseigneur Edmond Goetbé Djitangar se doit d’appeler à la paix dans tout le pays et faire de la cohabitation pacifique son cheval de bataille pour que tous les Tchadiens vivent en paix. Pour cela, il le rappelle aussi dans son interview accordée à notre confrère de l’hebdomadaire le visionnaire : [i « L’église a été toujours solidaire des souffrances du peuple et a fait tout ce qui était en son pouvoir pour faire entendre sa voix à travers les engagements de sa commission « justice et paix »] et par les messages de Noël ». En tout cas les défis sont énormes à relever pour ces temps qui courent et le berger Edmond Djitangar est appelé à la ténacité et à l’espérance qui va redonner vie aux Tchadiens. Bon vent dans ses nouvelles charges ecclésiastiques.
 
MOTS CLES :  Tchad   Conférence Épiscopale   Evêques   Catholique   Eglise 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués