SOCIéTé  |    

L'éducation et la santé au menu de la rencontre des évêques

Par Edouard Takadji - 28/12/2016

Ces sujets et bien d'autres ont été abordés au cours de la session annuelle de la Conférence Episcopale du Tchad (CET) qui s’est tenue du 5 décembre au 17 décembre dernier

 

La session annuelle de la Conférence Episcopale du Tchad (CET) s’est ouvert depuis le 5 décembre dernier et a pris fin le 17 décembre.

Cette rencontre a donné l'occasion aux évêques de se pencher sur la vie et le travail de l’Eglise famille de Dieu qui est au Tchad. Pour Monseigneur Jean Claude Bouchard, président de la conférence épiscopale du Tchad, les Chrétiens étant membres de la société à part entière, les Evêques ne peuvent pas éviter d’aborder à travers leur rencontre tout ce qui touche les conditions de vie de la population aux plans économique, culturel et politique.

« L’Evangile de Jésus Christ que nous annonçons ne peut pas concerner seulement le domaine religieux, il embrasse la vie au complet. La recherche de la justice et de la paix doit donc faire faire également partie de nos préoccupations majeures de pasteurs. Construire la société dans la justice et la paix est une tâche qui incombe à tous sans distinctions de religions. Et chaque fois que nous rencontrons le président de la République, il nous demande de travailler en collaboration avec les autres religions», a de nouveau martelé Monseigneur Jean Claude Bouchard. Pour lui, le message de Noël publié chaque année est une contribution pour construire le pays dans le respect mutuel, le droit, la justice qui sont les conditions de la paix et du développement équitable pour tous les citoyens.

 


© Droits reservés
Le Président de la Conférence épiscopale du Tchad a ensuite mentionné que les évêques dialoguent en relation avec les autorités pour améliorer leur collaboration dans l’éducation, la santé et le développement rural. Cependant, selon lui, il existe des problèmes qu’il faut solutionner de façon urgente, particulièrement en ce qui concerne l’éducation et la santé. « Ces problèmes compromettent gravement l’avenir de notre jeunesse et donc de notre pays. L’Eglise peut contribuer à faire face à ces difficultés mais pour ce faire, elle a besoin de l’aide de l’Etat », a ajouté Monseigneur Bouchard.

Monseigneur Alexandre Rahinia, Chargé d’Affaires à la Nonciature a fait comprendre qu’il y a plusieurs défis en ce moment mais que cela ne doit pas démotivés les prélats.

Le message de Noël, la vie et le travail dans les séminaires, la question de la promotion humaine et la collaboration avec l’Etat, le développement rural, les question de justice et paix, les rapports d’activités et plan pastoral de chaque diocèse, l’évaluation de l’année de la miséricorde, les synodes sur le mariage et la famille qui ont eu lieu à Rome en 2014 et 2015, sont entre autres les thèmes qui ont fait l’objet des travaux de cette session.

 
MOTS CLES :  Tchad   Religion   Conférence épiscopale   Evêque   Education   Santé 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Ciné sous les étoiles – La La Land
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuTchad.com

SOCIETE

Société

CULTURE

Cinéma
Musique
Livres
Arts

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués